Capteurs sismiques sans fil

Le Laboratoire d’Intelligence Informatique Appliquée de la PUC-Rio mène plusieurs études visant à développer des capteurs sismiques sous-marins (hydrophones) sans fil et “jetables”. L’objectif de cette technologie est d’éviter la maintenance des appareils, permettant ainsi une diminution des coûts pour les opérateurs. Cette nouvelle solution augmentera également les possibilités de prospections sismiques 3D.

Ces activités de recherches font partie intégrante des nombreux programmes développés par le laboratoire pour soutenir les opérations d´E&P dans le Pré-sal brésilien, avec une attention particulière pour la communication sans fil. Dans ce cadre, le laboratoire s´intéresse également au développement de capteurs sans fil permettant de mesurer les puits, grâce notamment à l’utilisation de nanostructures semi-conductrices à basse consommation d’énergie. Sa portabilité permettra au système d’être appliqué à n´importe quelle situation, y compris dans des eaux atteignant jusqu’à 7 000 mètres de profondeur.

Parmi les créations particulièrement intéressantes développées par le laboratoire, et déjà appliquées à l’industrie de l´Oil & Gas, on trouve le logiciel Octopus 2.0, utilisé par Petrobras dans l´administration de ses réserves pour analyser les risques. De la même manière, le logiciel SMARt (Système Modulaire d´Aide à la prise de Décision pour l’Optimisation de la Programmation dans les Raffineries de Pétrole) est aujourd´hui en phase de test pilote dans  trois raffineries de Petrobras: Refab, Recap et RPBC.

,