Le secteur de l´Oil & Gas bénéficiera de nouveaux financements

La BNDES devrait augmenter dans les prochaines années les financements accordés pour les secteurs de l´Oil & Gas et des infrastructures. Cette nouvelle stratégie a été annoncée par le président de l’institution, Luciano Coutinho. Selon lui, la demande générée par Petrobras et la croissance actuelle du pays entraineront une augmentation des dépenses dans ces secteurs. “Nous espérons que le portefeuille réservé au secteur de l´Oil & Gas commence à prendre de l’ampleur, permettant ainsi l´augmentation des projets dans les années à venir ”, a-t-il affirmé lors de la divulgation des résultats de la BNDES pour le premier semestre.

Cette annonce de la banque contraste cependant avec son intention de maintenir les financements accordés pour cette année, avec près de 145 milliards de R$. En 2010, la BNDES a prêté 143,7 milliards de R$, en dehors de l´opération de capitalisation de Petrobras, qui a fait l´objet de 24,7 milliards de R$.

Le secteur des infrastructures a reçu quant à lui 5,47 milliards de R$ au premier semestre, soit une réduction de 3% par rapport aux 5,64 milliards accordés sur la même période en 2010. Selon les prévisions de la BNDES, 15 milliards de R$ devraient être débloqués cette année pour le secteur de l´énergie électrique, sur près de 50 projets.

Le secteur de l’énergie alternative a connu une augmentation de 22% sur les financements obtenus, atteignant ainsi un total de 1,47 milliards de R$, avec un apport particulièrement significatif pour les usines éoliennes. Au total, le secteur des infrastructures a obtenu le versement de 10,58 milliards de R$ en opérations directes, soit une augmentation de 146% par rapport à 2010. “Nous prévoyons des apports des banques vers ce secteur dans les deux ou trois prochaines années”, a affirmé le superintendant du secteur des infrastructures, Nelson Siffert.

,