Petrobras va devoir recruter 17 000 employés d’ici 2015

À l’heure où le Brésil manque de main d’œuvre qualifiée dans le secteur du pétrole et du gaz, et que les talents se payent cher, l’objectif fixé par Petrobras de recruter plus de 17 000 professionnels d´ici les quatre prochaines années pourrait en effrayer plus d´un. Ce n´est pas le cas de Petrobras. Selon Lairton Corrêa, directeur de la gestion des ressources humaines de Petrobras, la compagnie propose des avantages indéniables tels que la stabilité de l´emploi et des bonnes perspectives de carrière. Ces privilèges facilitent la tâche de l’entreprise qui doit recruter dans des domaines très prisés, tels que l´ingénierie. Petrobras jouit par ailleurs d´une excellente image de marque. À chaque vague de recrutement, ce sont en moyenne 100 professionnels qui postulent. Cette fascination se doit principalement au fait que la compagnie soit constituée d’un capital mixte et qu’elle soit contrainte de recruter ses nouveaux talents sur concours. De plus, aucune expérience préalable n’est requise, la compagnie formant elle-même ses fonctionnaires en interne à travers l’Université Petrobras (qui compte actuellement deux mille personnes en formation). Il n’existe pas non plus de limite d’âge et l´unique condition requise pour pouvoir participer au processus de sélection est de pouvoir justifier d’une formation technique ou supérieure, selon le poste demandé. “Il est courant de voir des personnes poursuivre une formation pendant un an au sein de Petrobras après avoir été admis, et ce avant même de commencer à travailler ”, explique Corrêa. D’après lui, le plan de répartition interne des 17 000 postes, crée à l’origine pour répondre à l’augmentation de l’exploration de pétrole et de gaz dans le Pré-sal, vient d´être lancé et devrait être clôturé d’ici trois mois. “Nous étudions actuellement les besoins de chaque secteur de l’entreprise pour faire le détail des postes à pourvoir, des salaires, des domaines et des projets sur lesquels ces personnes vont travailler”, a-t-il précisé. La mobilité est par ailleurs une condition sine qua non pour pouvoir se présenter aux concours et prétendre intégrer les équipes de Petrobras. Le futur employé pourra en effet être amené à travailler dans n’importe quelle unité du pays. Cependant, Corrêa rappelle à ce titre que la majorité des postes à pourvoir se trouvent aujourd´hui à Rio de Janeiro. Avec cette nouvelle vague de recrutement, les effectifs de Petrobras passeront de 85 000 fonctionnaires à un peu plus de 103 000 employés d´ici à 2015. “ Le département des ressources humaines doit travailler dans la lignée de la nouvelle stratégie mise en place par la compagnie”, a-t-il indiqué.

,