Nouveaux risers de pre-sal pour E&P

Petrobras doit rendre public dans les deux semaines qui viennent, le résultat final de l’appel d’offre destiné à l’acquisition du système de risers de production et d’exportation de gaz de quatre FPSOs dans les domaines du BM-S-9 et du BM-S-11 dans le cluster de Santos.

Développé à partir du modèle de Design Competitions, le processus fait l’objet de dispute entre Subsea 7, Saipem, Technip et Odebrecht, et implique l’approvisionnement de PLETs ainsi qu’une solution technique pour les projets.

Comme le processus est mené dans le cadre du modèle de JOA (Joint Operating Agreement) avec les systèmes destinés aux unités de production pour les domaines de Guará Norte, Cemambi Sul, Lula Alto et Lula Central, Petrobras ne divulgue pas la valeur des propositions. D´après ce que l’ont sait, Subsea 7 fait concurrence au processus avec la technologie de bouée de superficie, la Technip avec le lazy wave, Odebrecht avec la tour et Saipem avec deux technologies : le lazy wave et la bouée.

L’appel d’offre est divisé en six lots dont quatre pour les risers de production et deux pour ceux d’exportation de gaz. La valeur totale approximative des quatre lots est estimée à 2
milliards de dollars.

Pour permettre l’estimation et la comparaison des différentes solutions technologiques, Petrobras a créé une règle d’égalisation pour analyser les propositions. Si l’option du lazy wave
est retenue, l’approvisionnement de riser flexible restera à la charge de Petrobras. D’autre part, en ce qui concerne la bouée et la tour, à cause des nombreuses interfaces et du fait que l’offreur devra proposer un lot complet, les valeurs seront plus élevées.

C’est la seconde fois que Petrobras se rend sur le marché pour acquérir des systèmes de riser pour le pré-sel. En mars de l’année dernière, l’entreprise pétrolifère a signé un contrat avec Subsea 7, d’une valeur d’environ 1 milliard de dollars pour les systèmes de Guará et Tupi Nordeste, en utilisant une solution de bouée de superficie.

, , , , , , , , , ,