Nouvelle vente aux enchères de FPSO pour le groupe

Petrobras vient de lancer une nouvelle vente aux enchères destinée au frètement d’un FPSO, cette fois-ci pour Cernambi Norte, selon le groupe du pré-sal dans la Bacia de Santos. Comme pour la dernière vente aux enchères, l’éditorial n’a été envoyé qu’aux entreprises brésiliennes et la remise de propositions est marquée pour mi-aout.

Le nouveau FPSO aura une capacité de production de 150 mil barils par jour d’huile et une capacité pour procéder de 8 millions de m3 par jour de gaz, suivant le modèle de standardisation des dernières unités affrétées pour la région. La temps estimé pour la conversion est de trois ans, à partir de la date de la signature du contrat.

Parmi les entreprises invitées on retrouve Odebrecht, Queiroz Galvão, Schahin, Andrade Gutierrez, Camargo Correa, Etesco, Mendes Junior, et Petroserv, qui pourront signer des consortiums avec les entreprises étrangères spécialisées dans la conversion et l’opération de FPSOs. De nouveau la formation de consortiums parie entre Odebrecht et Teekay, Schahin et Modec et Queiroz Galvão et SBM.

Comme effectué auparavant, l’étape de conversion de la coque sera réalisée en extérieur, alors que les phases de construction, montage et intégration des modules devront être exécutés au Brésil. L’unité sera affrétée sur une période de 20 ans.

Le dernier contrat de frètement de FPSO pour le groupe a été fermé l’an passé, pour US$ 575 mille de taxe quotidienne. Petrobras a déjà signé le contrat d’affrètement de 13 unités de production définitives pour le Cluster, dont une, la FPSO Cidade de Angra dos Reis, est en travaux.

,