L’efficacité opérationnelle est la priorité de Petrobras

Agence Petrobras

Lors de la divulgation du bilan financier du second trimestre de 2012 de Petrobras le lundi 6 août, la présidente Maria das Graças Silva Foster a clairement annoncé que les projets d’optimisation opérationnelle et le respect de la répartition budgétaire sont prioritaires afin d’améliorer les chiffres de l’entreprise. La PDG a également évoqué le potentiel de croissance et de gains en valeur de marché de l’entreprise, ainsi que montré une certaine confiance dans les résultats futurs.

« Petrobras a une position privilégiée dans l’industrie du pétrole et du gaz : des découvertes récentes, une main d’œuvre qualifiée, des investissements significatifs en Recherche et Développement et de nombreux défis relevés avec succès par la compagnie. Chaque jour Petrobras devient plus grande et plus forte » affirme-t-elle.

Etaient présents à cette occasion : le Directeur Financier et de Relations avec Investisseurs, Almir Barbassa ; le Directeur Gaz et Energie, José Alcides Santoro Martins ; le Directeur Approvisionnement, José Carlos Cosenza ; et le Directeur d’Exploration et de Production, José Miranda Formigli Filho.

Selon l’explication de Graça, les résultats du trimestre ont principalement souffert de la dévaluation du dollar qui s’est répercutée sur les coûts et sur la dette de la société. En outre, les résultats ont subi un ensemble de facteurs qui ne devraient pas se répéter avec la même amplitude dans les trimestres à venir. Parmi ces facteurs, l’impact de la perte de 41 réservoirs considérés secs ou non rentables qui a généré un coût d’exploration au dessus de la normale. En plus de cela, les résultats ont subi le contrecoup de l’augmentation de l’importation de gaz naturel (GML) : près de 9 Ms de m3 d’importation pour répondre à la demande des centrales thermiques et générer environ 5mil MW. Selon le Directeur Gaz et Energie, Alcides Santoro, il y a eu non seulement une augmentation du volume importé, mais également une augmentation du prix par rapport à l’année précédente.

Afin d’atteindre les objectifs de production, deux FPSOs supplémentaires entreront donc en opération cette année avec une capacité de production de 180 barils par jour à eux deux. Il seront installés sur le site d’Anchieta, pour le projet de développement du pré-sal du domaine de Baleia Azul, et sur le site d’Itajaí, pour le projet de Baúna et Piracaba.

La compagnie pétrolière a lancé la semaine dernière le « Programme d’Optimisation Opérationnelle de Bacia dos Campos » (Proef), qui organise une série d’arrêts programmés visant à rétablir l’efficacité des opérations de Bacia de Campos à son taux historique de production qui approche les 90%.
Selon le Directeur du département Exploration et Production, José Miranda Formigli Filho, le taux de réussite des explorations de la société est stable. En 2011, il était de 59% et cette année il atteint 60%. D’après le Directeur Approvisionnement, José Carlos Cozenza, Petrobras cherche à diminuer l’importation d’essence.

« Les raffineries opèrent à leur niveau maximum. Nous bâterons en Juin le record de volume traité, avec plus de 2,01 Ms de barils. Il y a de nouvelles unités de conversion dans les raffineries et nous prétendons, au second semestre, réduire nos taux d’importation » déclare-t-il.

Source : Agence Petrobras

Traduction : Amandine Chevé
Révision : Michel Curletto
contact@clubdupetrole.com.br

, , , , , , , , ,