Le parc technologique de l’UFRJ capte plus d’ 1Md de Reais


Impulsé par le secteur du Pétrole, le parc technologique de l’UFRJ doit dépasser en 2013 la marque d’1 Md de reais en investissements

Le parc technologique de l’UFRJ doit dépasser le stade d’1 Md de reais d’investissements pour l’année à venir. Le directeur du parc technologique, Mauricio Guedes, explique qu’ils espèrent que les apports financiers accumulés depuis 2003 – année du début des opérations sur le parc de l’Ile du Fundão – atteindront 1,3 Md de reais d’ici la fin 2013. GE réalisera sur le site de l’UFRJ, des investissements qui devraient permettre d’atteindre une telle somme.

“C’est le plus grand volume d’investissements jamais réalisé dans un parc au Brésil. Le second plus important est très certainement celui du parc technologique de São José de Campos (à São Paulo), qui a obtenu un investissement conséquent de la part de Vale (solutions en énergie)” a expliqué le directeur.
Sur la valeur totale prévue, au moins 1 Md de reais correspond aux ressources injectées par de grandes entreprises dans la construction de leurs centres de R&D et dans l’acquisition d’équipements, mais une partie des investissements publics entre en jeu également.

La préfecture et le gouvernement de l’état de Rio de Janeiro sont responsables de l’acquisition de l’île de Bom Jesus (propriété de l’armée), sur laquelle s’implantera l’unité de GE. Faperj disposera de près de 700 mille reais pour soutenir l’opération de la pépinière de la Coppe-UFRJ, qui se trouve dans le parc. Finep quant à elle, participe à hauteur de 11 Ms de reais, à un projet d’un centre culturel, que l’administration du parc a nommé Cubo.

Localisé sur un domaine de 350 mille m2, le Parc Technologique de l’UFRJ abritera, jusqu’en 2014, au moins 11 centres de R&D de grandes entreprises, dont des fournisseurs du secteur pétrolier, comme Haliburton, FMC, Baker Hughes et Schlumberger, 6 laboratoires et une dizaine de petites et moyennes entreprises. On estime que 5 mille chercheurs travailleront dans les unités de recherche qui se construisent sur le site.

Source : Brasil Energia
Traduction : Noémie Alcaraz
Révision: Michel Curletto
contact@clubdupetrole.com.br

, , , ,