La moitié des blocs de Ceará et Pará-Maranhão restent sans enchères

L’offre du 11ème round de l’ANP des bassins d’eaux profondes de Ceara et Para-Maranhão – secteur au bord de l’équateur brésilien – s’est conclu par 8 blocs remportés sur les 16 initialement offerts. Les compagnies les plus importantes telles que Exxon, Chevron, et Total mais aussi OGX, GQEP et Premier Oil ont participé aux enchères dans la région, qui a une demande prévue de 941,348M R$ pour les investissements destinés à l’exploration.

Dans le secteur SCE-AP3, eaux profondes du bassin de Ceara, l’enchère la plus importante a été proposée par l’entreprise OGX avec une prime s’élevant à 70M de R$ et 2.188 unités de travail pour le programme exploratoire minimum. L’entreprise brésilienne s’est disputé le bloc avec le consortium formé par les compagnies Maersk Oil Brasil (opératrice a 50%) et Ecopetrol (50%) qui elles ont proposés une prime de 35M de R$.

Parmi un des rares partenariats conclus pour le 11eme round de concessions, OGX et Exxon Mobil ont remportées (50% chacune) le bloc CE-M-603. L’offre, qui n’a pas été confrontée à la concurrence, prévoit une prime de 45, 865M de R$, 225 unités de travail pour le programme exploratoire minimum et un local content de 37% (destiné a l’exploration) et 55% (pour le développement).

OGX possède également 30% des parts du consortium dirigé par l’entreprise Total Brésil (opératrice a 45%), en partenariat avec QGEP (25%), qui a remporté l’enchère du bloc CE-M-661 face au consortium de Maersk/Ecopetrol. L’offre de l’entreprise gagnante prévoit une prime de 40M de R$, avec 1,268 unités de travail pour le programme exploratoire minimum.

Les deux autres blocs furent remportés par le partenariat entre Premier Oil (opératrice à 50%) et la compagnie espagnole Petróleos (Cepsa, qui possède 50%). Les enchères furent composées de primes s’élevant à 63M de R$ et 30M de R$, respectivement. Le sixième bloc du bassin de Ceara fut concédé à l’entreprise Chevron (opératrice a 50%), en partenariat avec Ecopetrol, pour une prime de 63M de R$.

QGEP dans le bassin de Para-Maranhão

Dans les secteurs des eaux profondes du bassin de Para-Maranhão, six blocs furent offerts lors du 11eme round de concessions, mais seul le consortium de l’entreprise QGEP (opératrice a 30%) et Pacific Brésil (70%) s’est intéressé à ces deux blocs. En dépit de l’absence de concurrents, le consortium a remporté les deux blocs avec une prime de 10M et 70M de R$, respectivement.

Source : Brasil Energia
Traduction : Lucie CHOUAID
Révision : Michel CURLETTO
contact@clubdupetrole.com.br

, , , , , , , , , , , ,