Les réserves brésiliennes de gaz non conventionnel pourraient être supérieures à celles du pré-sal


Les réserves brésiliennes de gaz non conventionnel sembleraient être plus importante que les réserves de gaz naturel existants dans les champs de pré-sal du bassin de Santos.

Cette hypothèse a été annoncée le lundi 15 Avril 2013 par la directrice générale de Agence Nationale du Pétrole, du Gaz Naturel et Biocombustible (ANP), Magda Chambriard.
Cette annonce a été faite lors d’un rassemblement de managers concernant le nouveau Round de concession que l’agence organisera en Octobre prochain.

Le gaz non conventionnel est extrait de roches, comme le schiste.
En se fiant aux données fournies par Energy Information Administration (EIA), du Département d’Energie du Gouvernement des Etats Unis, Magda a pris en compte l’exercice qui montre que 30 milliards de tcf est équivalent a 1196km3 de roches.

A partir de cette étude, l’ANP a mis en relation ces estimations en tenant compte de la possible existence de 64 tcf dans le bassin de Parnaíba, 124 tcf dans le Parecis, 20 tcf dans le Recôncavo et plus de 80 tcf dans le bassin de San Francisco.
Chaque unité de tcf équivaut à 30 milliards de m3 de gaz.

La directrice générale a pris soin, cependant, de souligner que les perspectives sont fondées sur des estimations préliminaires, car il n’y a pas d’études détaillées sur le sujet. « C’est juste un exercice » dit elle.

En se basant sur l’initiative d’OGX, qui a construit un complexe thermoélectrique dans le Maranhão pour profiter des 3,5 millions de m3 de gaz naturel par jour, la directrice générale de l’ANP a déclaré que l’agence annoncera la localisation des lignes de transmission, de sorte que l’expérience puisse être suivie par d’autres producteurs, lors des prochaines concessions exploratoires.

Lors du 12ème Round de Concession, l’ANP indiquera aux investisseurs le trajet des lignes de transmission, afin que, si nécessaire, l’expérience puisse être suivie.
Ceci est une demande de la présidente, Dilma Rousseff. Et nous applaudirons l’initiative d’OGX dit elle.

Les déclarations de la directrice Magda Chambriard ont été faites au Copacabana Palace, dans la zone sud de Rio de Janeiro, lors d’un événement organisé par
Lide – Rio, un groupe de leaders d’entreprise, avec comme objectif de discuter de la 11ème Round de Concession.

Source : Agência Brasil
Interprétation: Anaelle PLEURMEAU
Révision : Michel CURLETTO
contact@clubdupetrole.com.br

, , ,