Rio recherche de nouveaux fournisseurs du secteur Subsea


Rio de Janeiro veut attirer de nouveaux fournisseurs d’équipements sous-marins pour la recherche de pétrole et de gaz naturel.

Pour cela, le Gouvernement de l’Etat de Rio de Janeiro participera en Juin prochain au Business Round Table de Underwater Technology Conference (UTC), une conférence internationale concernant le secteur des technologies sous-marines en Norvège.

Outre le Département d’Etat de Développement Economique, de l’Energie, de l’Industrie et des Services (Sedeis), d’autres organisations seront formées pour rechercher de nouveaux investissements.

Il y aura donc le Service Brésilien de Soutien aux Micro et Petites Entreprises (SEBRAE), l’Organisation Nationale de l’Industrie Pétrolière (ONIP) et l’Agence de Promotion des Investissements de la Rio (Business Rio).

Cette semaine, le secrétaire de l’Énergie, de la Logistique et du Développement Industriel, Marcelo Vertis, se réunira en compagnie de représentants de l’Association Norvégienne du pétrole et du gaz, Instok.

Selon Sedeis, l’attraction de nouveaux investissements permettra à l’Etat d’étendre le secteur des technologies sous-marines. En effet, il est déjà prévu que Petrobras passe des commandes d’un montant de 10 Mds d’USD dans les cinq prochaines années.

«Le nombre de commandes augmentera avec les nouvelles concessions de nouveaux champs, prévues cette année par l’ONIP. Pour attirer de nouveaux fournisseurs, l’Etat promet de fournir les terrains, les infrastructures grâce à Codin (Compagnie de développement industriel de l’Etat de Rio) et le financement par AgeRio (Agence nationale pour le développement), « a t-il ajouté.

Source : Jornal do Comércio
Interprétation: Anaelle PLEURMEAU
Révision : Michel CURLETTO
contact@clubdupetrole.com.br

, , , , ,